Posté le: 30 juillet 2021 Publié par: Xavier Comments: 0
agence immobilière

Lorsque vous bénéficiez des services d’une agence immobilière, vous devez absolument verser des frais à la structure pour sa prestation. Mais, il peut s’agir d’une dépense considérable à laquelle une attention particulière doit être accordée. Pour négocier les frais d’agence lors d’une acquisition immobilière, il y a un certain nombre de paramètres à considérer.

Privilégier une agence à taux fixe

Pour bénéficier de frais d’agence immobilière intéressants, il est préférable de privilégier une structure dont le taux est fixe. Sachez que les agences immobilières sont libres d’appliquer les frais qu’ils veulent. La remarque est que généralement, ces frais représentent un pourcentage du prix de vente oscillant entre 3 et 10 %, la moyenne étant de 5 %. Avec un tel niveau, le montant des frais peut être conséquent et représenter un frein à une vente. La solution pour réduire la facture est de miser sur une agence qui applique un taux fixe. Il n’est donc pas nécessaire de négocier les frais d’agence, car quel que soit le prix du logement, la commission de l’agent immobilier ne changera pas. Avec une telle formule, il est possible de réaliser des économies au cas où le prix du bien serait élevé.

Opter pour un achat dans une zone détendue

Si vous optez pour un achat immobilier dans une zone détendue, vous pourrez négocier les frais d’agence immobilière plus facilement. Mais ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’une zone où la demande est supérieure à l’offre. À un tel endroit, l’agence immobilière n’est pas très souvent ouverte à la négociation, étant certaine de trouver un acquéreur disposé d’accepter de payer les frais annoncés. Dans une zone où l’offre est très importante et les demandes faibles, les ventes se font plus difficilement, et ne sont donc pas nombreuses. L’agence immobilière consent ainsi plus facilement à rabaisser ses honoraires afin de conclure plus vite la vente. Ce qui importe est de veiller à ce que la localisation de votre recherche concerne une zone détendue, car les vendeurs y sont plus nombreux que les acheteurs.

Recourir à un mandataire pour la vente

Dans le cadre d’une vente immobilière, il est bon de recourir à un mandataire afin d’avoir des frais d’agence réduits. En général, avec un tel professionnel, le taux est de 3 %, ce qui est assez intéressant. Un mandataire expert dans son domaine est détenteur d’une carte professionnelle. Ce dernier ne travaillant pas seul, cette carte lui permet de donner des mandats à des agents exerçant depuis chez eux. Ils n’ont donc pas de structure physique comme c’est le cas d’une agence immobilière classique. En outre, ces agents sont des indépendants qui sont payés seulement quand ils réalisent des ventes. Cela dit, le mandataire s’acquitte de moins de frais et a la possibilité d’appliquer des honoraires qui sont moins importants.

Faire jouer la concurrence

Une bonne astuce pour négocier les frais d’agence afin qu’ils soient réduits est de faire jouer la concurrence. Toutefois, vous pouvez actionner ce levier que si dans votre périmètre de vente, vous avez un nombre important d’agences. Il n’y a pas de panacée spéciale pour faire jouer la concurrence. Ce que vous devez faire est de visiter plusieurs agences présentes dans votre secteur. Et à chaque fois que vous êtes chez l’une, ne vous gênez pas de lui faire savoir que vous avez déjà visité une autre et qu’après, vous comptez aller voir encore une autre. Cela est suffisant pour que l’agence vous fasse une bonne offre. La concurrence étant rude dans le secteur, aucune agence ne prendra le risque de fixer des frais très élevés. D’ailleurs, la toute première contactée fera le maximum pour ne pas que vous alliez chez le voisin. Et c’est en réduisant ses frais qu’elle parviendra évidemment à vous retenir.