Comment monter un dossier de prêt immobilier pour investir dans le locatif ?

dossier de prêt immobilier

Sur le long terme, l’investissement locatif est très intéressant à condition de bien le mener. Le plus souvent, l’investisseur demande un prêt pour financer son projet. Et pour cela, il doit monter un dossier de prêt immobilier. Si vous avez l’intention de réaliser un tel montage, découvrez comment procéder pour mettre toutes les chances de votre côté.

Réunir les documents nécessaires au montage du dossier de prêt immobilier

Dans votre dossier de prêt immobilier, on doit y retrouver plusieurs documents d’une grande importance. Il y en a une diversité, dont une catégorie qui vise à préciser votre identité et votre profil. Dans celle-ci, on retrouve la carte d’identité, le passeport ou le titre de séjour, le justificatif de domicile, le contrat de mariage, le PACS ou jugement de divorce afin de savoir si vous êtes indépendant ou financièrement solidaire.

Dans le montage de votre dossier de prêt immobilier, doivent aussi y figurer des documents liés à votre activité professionnelle et permettant de se faire une idée du niveau de vos revenus. C’est le cas notamment de votre bulletin de salaire et votre contrat de travail si vous êtes salarié. Ajoutez-y vos avis d’imposition, extraits Kbis et liasses fiscales si vous travaillez comme indépendant. Quant aux intermittents, ils doivent mettre dans leur dossier leur attestation de situation et bulletin de salaires.

Aussi, si vous recevez des revenus issus de votre patrimoine, comme des loyers, faites apparaitre les justificatifs de ces revenus dans votre dossier. Pensez également à compléter votre dossier de tout document qui justifie votre épargne et les montants à votre disposition.

Bien préparer son plan de financement

Pour que votre dossier de prêt immobilier vous permette d’obtenir le prêt voulu, élaborez un plan de financement. Le but de la démarche est de mettre en adéquation les ressources et les coûts rattachés à votre projet d’investissement. Vos ressources sont évidemment constituées de votre apport et du prêt espéré de la banque. Notez qu’en plus du prix d’achat du bien, vous aurez à faire face aux frais de notaires et du coût de la garantie. Votre plan de financement doit tenir compte des modalités de remboursement du prêt avec votre banquier, dont le montant de celui-ci, la durée, les taux d’intérêt et les échéances.

Grâce à vos revenus locatifs, vous pourrez rembourser tout ou partie des mensualités de votre prêt. Dans votre plan de financement, si vous êtes précis et clair en ce qui concerne les revenus prévisionnels découlant de la location de votre bien, cela confortera votre banquier sur votre capacité de remboursement.

Améliorer vos comptes plusieurs mois avant de monter votre dossier de prêt

Sachez que votre banque ne se contentera pas d’analyser les éléments de votre dossier de prêt. Elle se penchera aussi sur vos comptes afin de se faire une idée de votre niveau de revenus et votre capacité à épargner. L’historique de vos comptes en banque sera passé au peigne fin. L’établissement prêteur jettera un coup d’œil sur les dépenses que vous avez réalisées lors des derniers mois. Si un découvert est constaté ou des cas de retard de paiements sont mis en avant, cela ne jouera pas en votre faveur. Ce que vous devez faire est d’améliorer vos comptes plusieurs mois avant la réalisation de votre dossier de prêt. Il faudrait que la façon dont vous gérez votre budget mette en confiance le banquier. Ce dernier sera rassuré si vous tenez bien vos comptes. Pour lui, ce sera la preuve de votre capacité à respecter les échéances de votre prêt.

Solliciter les services d’un professionnel pour un bon dossier de prêt immobilier

Par ailleurs, il est bon de solliciter les services d’un professionnel pour le montage parfait de votre dossier de prêt immobilier. Il veillera à ce que celui-ci soit bien présenté et complet afin d’augmenter vos chances auprès des banques. Aussi, il vous prodiguera de bons conseils.

Lire aussi : Investir dans l’immobilier sans apport